Skip to content

Whot is it ?

WHO ?

Un terrien

français

parisien

qui écrit en français (donc, à l’audience fortement amputée de tous ceux qui ne lisent pas le français (et il semblerait qu’ils soient nombreux)

la trentaine (mais ça peut changer)

qui est intéressé par pas mal de choses comme :

la musique

le cinema

les livres

les idées

la photographie

les bagnoles

la cuisine

l’art, sous toutes ses formes

les formes, justement

les expériences

les bagnoles

les gens

qui « dans la vie », est prof de philo, (mais justement, la vie ne se limite pas à ce qu’on est « dans la vie »)

qui a conscience qu’une bonne partie de ce dont il a conscience vient du net.

Qui sait même que le net est en quelque sorte ce qui l’a sauvé, pour plein de raisons, au moins intellectuellement.

Qui utilise le net comme une prothèse de mémoire, et comme un engin d’exploration de ce monde et de ceux qui le peuplent.

Qui souhaite juste participer à l’échange global.

WHAT ?

Un blog – parce que c’est le plus commode à constituer, et que c’est par définition mouvant, plastique, évolutif, néoténique.

A propos de hmmm… à peu près tout et n’importe quoi.

Pas d’panique, ça sera rubriqué,

on devrait pouvoir tenter de s’y retrouver.

Néanmoins, l’intérêt du net, c’est précisément de ne pas pouvoir s’y retrouver. Le net est ce non lieu qui constitue le seul univers véritablement explorable puisque tous les autres ont été normés et repérés.

Ca devrait donc ressembler à une errance, à tout point de vue, ou à une exploration curieuse.

On devrait y retrouver ce qui intéresse l’auteur (cf WHO ?)

WHY ?

Parce que parait il tout est à vendre

Parce que qu’on est censé être propriétaire de tout ce qu’on produit

Parce qu’on se croit permis de vendre tout ce qui peut faire l’objet d’une propriété,

sans se poser une seule seconde la question des modes d’appropriation

Parce qu’on peut, quand même, remettre cette « logique » en question, en pensée, mais aussi par l’action

Parce qu’on peut/doit donner

Parce qu’accéder à un certain nombre de choses est un droit

Parce que la transmission est nécessaire

Parce que le net est devenu l’instrument majeur de cette transmission

Parce qu’il faut bien sur-vivre

Parce que les « technologies de l’esprit » doivent être développées, et qu’on peut, aussi, le faire de manière « pop » (cf Ars Industrialis)

Parce qu’il faut comprendre, et faire comprendre

Parce qu’il faut désenvoûter et réenchanter

Parce que tout est p-lié

Parce que certains sont en quête,

et qu’il faut bien leur donner à trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *