ENTREE EN DEMESURE

In MIND STORM
Scroll this

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

De l’excès et dès lors, pas mal de digressions.

Ubris (ou hybris, selon les manières de rendre dans notre alphabet les mots grecs) désignait chez nos ancêtres ce qui dépassait la mesure, ce qui sortait du cadre normal et souhaitable des choses.Le net est précisément un de ces lieux, une de ces zones d’autonomie temporaire dans lesquelles la démesure peut se poser, au moins un instant.

Pourquoi la démesure ? On y reviendra certainement, mais avant tout parce que tout est désormais très mesuré, réglé, normé, rendu adéquat, opportun, conforme aux codes en vigueur. La démesure est précisément ce qui échappe au correct, ce qui refuse de marcher au pas, ce qui crée du déséquilibre.

Or le déséquilibre, (et ça aussi, nous y reviendrons), c’est ce qui nous permet de marcher.

En d’autres termes, il sera question ici de (en vrac, et de manière non exhaustive) : philo, cine, musique, littérature, bagnoles, sexe, culture, éducation, politique, lieux, morale, morales, peinture, jeux video, technique, sciences, bouffe, rencontres. il sera aussi question d’êtres humains, aussi bien morts que vifs, tout simplement parce que dans nos vies bien organisées, c’est sans doute là que se trouve le plus fort potentiel de désordre, donc d’ubris.

Cet article devrait peu à peu se retrouver dans les oubliettes de ce blog. J’espère juste que ses successeurs sèmeront un peu de désordre.

Vous verrez bien.

La Décadanse - Gainsbourg - BirkinIllustration sonore : Jane Birkin et Serge Gainsbourg – La décadanse 1971

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *