Skip to content

Dans mon Casque – 12.11.07

Headphones.jpgDis moi ce que tu écoutes et je te dirai qui tu es. LastFm permet de divulguer au monde entier ce qu’on écoute à la maison. Du coup, on ne sait plus trop si on écoute ce qu’on écoute par simple goût ou pour faire grimper dans son propre sondage les groupes et les albums qui correspondent à l’image qu’on voudrait bien donner de soi, ou si on écoute ce qu’on écoute par simple goût, sans que cela fasse l’objet d’une quelconque démarche consciente.

Peu importe finalement : puisqu’on a généralement une plutôt bonne image de soi, si on choisit sciemment les disques qu’on écoute pour qu’ils donnent une bonne image de soi, c’est probablement que ce sont de bons disques, et qu’on cédera moins, grâce à cette égocentrique contrainte, à l’écoute de choses trop faciles, ou trop évidentes (il y a quelque chose de kantien dans la démarche : il s’agit bien de ma subjectivité, mais en tant qu’elle propose un jugement de goût censé être universel, mais j’y reviendrai un jour, ça vaut le coup d’être expliqué).

Lundist, c’est donc playlist !

Voici la première salve de statistiques sur mon lecteur. Enfin, ne possédant pas d’ipod, seules mes écoutes à la maison sont répertoriées, et ne compte donc pas la majeure partie de la musique que j’écoute quand je suis à l’extérieur, les écouteurs dans les oreilles. Mais je ferai des playlist spécifiques pour ce cas de figure, un jour, du type  » la playlist pour les jours de pluie », « la playlist pour aller bosser le matin », « la playlist pour manger des sushis », etc. etc.

Sans plus attendre, et sans davantage de commentaires, passons aux tableaux de données. Si des noms vous intriguent et que ça vous pousse à aller chercher de quoi il s’agit, le principe aura été efficace !

 

 

6 Replies to “Dans mon Casque – 12.11.07”

  1. Je suis heureux de saisir l’ocasion du post le plus blaireau de tout ce blogue pour rappeler urbi et orbi que le 2 décembre c’est l’anniversaire :
    – du sacre de Napoléon,
    – d’Austerlitz (sa morne plaine et son soleil…),
    – le coup d’état de Badinguet,
    – la proclamation du second empire,
    – la catastrophe de Bhopal,
    Tout le monde s’attend donc à un coup d’éclat de notre Badinguet le petit, dit Sarkonaze, demain.
    Mais mon petit doigt me rappelle qu’il y a un autre événement demain : Argos, tu n’oublieras pas ton papa demain ! De façon exceptionnelle, tu as le droit de le débarbouiller à grands coups de langue !

  2. Ce jour n’est pas un évènement, puisque ce n’est que la date de commémoration de ce qui ne fut finalement un évènement que pour moi même et mes parents 🙂
    Cela dit, la petite liste pourrait laisser penser que cette date soit décidément maudite. Il va peut être falloir que je demande à la pythie qui officia jadis à l’oracle de télé7jours ce que je dois en déduire !

    Malgré tout, quels que soient les malheurs que ce jour annonce, merci de ne pas l’oublier !!

  3. Arf, je regrette de n’avoir pu découvrir plus tôt qu’hier était ton anniversaire (merci michel ! 🙂 je n’en aurai jamais rien su autrement tant ce jour lui est, apparemment, du moins pour ce qui est de ce type de « détail », mineur).

    Alors avec un jour et sans doute (ou peut être) plusieurs heures de retard, je te souhaite d’avoir passé un bon anniversaire, et plein de chouettes trucs pour cette nouvelle année qui est la tienne (je t’enverrai bien la correspondance zweig/freud si j’avais ton adresse, puisque je l’ai fini et qu’il est presque comme neuf :).

    En tout les cas, je remercie la providence de t’avoir donné le jour, et par conséquent ta date de naissance n’a rien, du moins pour certains :), d’un évènement maudit. Encore une fois, meilleurs voeux ! 🙂

  4. Cher Lulu,

    Mais c’est une grande coquette, le jkrsb ! Et il a fait sien, malgré son sexe indubitablement masculin, et depuis longue date, le précepte de Sacha Guitry selon lequel le plus bel âge des femmes est 30 ans puisqu’elles y restent 20 ans !

    Sacha Guitry j’en ai un peu honte, mais il ne fallait pas me provoquer avec la Providence… Décidément Jean Guitton ou je ne sais plus qui n’est pas venu sous votre « plume » par hasard ! Surveillez vous Lulu, surveillez vous !

  5. soit, cher Michel, je tâcherai à l’avenir de me rappeller votre avertissement, et je jure sur la Bible 🙂 de tourner, avant que de parler de Providence et de tout ce qui s’ensuit, sept fois ma langue dans ma bouche. Merci en tout cas 🙂

  6. Il me semble qu’il est, quand même, possible de parler de providence, pour peu qu’on ne donne ce nom qu’à l’attention qu’on porte aux choses, et au choix que l’on fait de les laisser agir, au moins un peu, sur nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *