Tiens,

Puisque le post précédent m’a mis le mot « épique » en tête, je livre un des clips qui m’a le plus semblé, récemment, réveiller ce terme dans mes neurones. Cet Iron, de Woodkid (dans la vraie vie, Yohann Lemoine, graphiste et vidéaste capable, parfois, comme le montrent certains des plans de ce clip, d’images tout à fait saisissantes), je l’imagine tout à fait comme ce truc que William Sheller et Antony Hegarty se passent en boucle, allanguis dans leur manoir.

Partager cet article :